© 2017 by Nico Fujita

Bonne et heureuse nouvelle année à tous! En 2017, la chronique « Bon appétit! » se poursuit comme à l’habitude, toujours avec la mission de vous faire découvrir les bonnes adresses du monde gastronomique et culinaire montréalais. Au plaisir de vous compter parmi nos fidèles lecteurs!

Je vous présente donc ce mois-ci un restaurant japonais animé qui convient parfaitement à ce premier numéro de la nouvelle année. Depuis son ouverture en avril dernier, le restaurant de yakitori (brochettes grillées sur charbon de bois) Otto Yakitori Izakaya s’est rapidement taillé une place enviable parmi les établissements les plus courus.

Dès qu’on franchit le pas de la porte de ce restaurant au décor dominé par la chaude texture du bois, notre regard est attiré par les multiples décorations comme les happi (veste ample en tissu imprimé) aux couleurs d’une « écurie » de sumo, les daruma (figurine représentant le moine Bodhidharma) à l’air satisfait et les gigantesques illustrations aux couleurs vives qui ornent les murs. Le logo du restaurant représente un vélo où les roues forment les « O », et le guidon et la selle les « T » du mot « Otto »; un choix parfait pour Montréal, cette ville de vélo!

Le nom « Otto » vient du japonais otōsan, ce qui signifie « père ». Les copropriétaires, Hiroshi Kitano, Hanhak Kim et Ni Lin, sont tous trois pères et se sont donc tous donné ce surnom. M. Kitano a œuvré au restaurant de cuisine japonaise classique Hirohisa à New York avant de s’installer à Montréal. Il dit être tombé instantanément amoureux de cette ville qui l’a accueilli à bras ouverts.

Toutes les brochettes, grillées sur véritable charbon de bois, sont délicieuses. En effet, grâce aux « infrarouges lointains » émis lors de la combustion du charbon de bois, la saveur des viandes et des poissons, plutôt que de s’échapper, reste et s’agrémente même du parfum de la fumée. Côté brochettes, je vous recommande d’ailleurs le flanc de porc, l’agneau épicé, la langue de bœuf et l’assortiment de yakitori (brochettes de poulet) « Otto Set ». Sinon, brochettes à part, le menu à la carte se révèle très intéressant. Comme le menu normal, le menu du jour mérite que l’on s’y attarde : poulet au sophistiqué parfum de truffes, patates douces frites, homard grillé, cuit-vapeur ou en sashimi, etc. Offert seulement la fin de semaine en fin de soirée, le shio ramen est la manière idéale de terminer une sortie en ville! Et, en vous laissant envelopper par la vapeur réconfortante d’un nabe (plat mijoté dans un chaudron) convivial, la froideur de l’hiver deviendra un souci du passé.

« Voyez les vélos comme des œuvres d’art enfourchables qui pourraient bien sauver le monde. » — Grant Petersen. « Bon appétit! » en 2017 aux bons soins des artistes culinaires de chez Otto Yakitori Izakaya.

Traduction: Etienne Lehoux-Jobin

Otto Yakitori Izakaya

1441, Rue Saint-Mathieu
(514) 507-8886

https://www.facebook.com/ottoyakitori