© 2017 by Nico Fujita

« Vitalité », « Harmonie des organes », « Piété filiale », « Détachement matériel », « Santé », « Esprit alerte », « Longévité », « Communion divine », « Protection divine » et « Sérénité face à la mort »; telles sont les « Dix vertus du thé » que prêchait le moine bouddhiste Myōe.

Pour traverser le long hiver en pleine santé, l’endroit à visiter, c’est la boutique et salon de thé Cha Do Raku (茶道楽). En mettant le pied dans cet endroit situé sur une rue résidentielle tranquille du Plateau, on a l’impression de pénétrer dans un salon typiquement japonais. Après avoir enlevé ses chaussures comme on le fait au Japon, en entrant dans la pièce, on est accueilli par une odeur de bon thé et par les différents éléments du décor : ustensiles à thé, magazines, peintures japonaises accrochées aux murs…

C’est la très souriante Shiho qui a ouvert Cha Do Raku en mai 2015. Elle a grandi dès sa plus tendre enfance entourée par le bon thé grâce à sa mère, une grande passionnée. Forte de ses nombreuses expériences, notamment celle de proposer des accords mets et thé dans un restaurant fusion de cuisine française et japonaise, elle a décidé d’ouvrir Cha Do Raku parce qu’elle voulait « que les Montréalais puissent savourer des thés qui goûtent vraiment bon ».

Shiho sélectionne elle-même tous les thés offerts chez Cha Do Raku en se rendant sur place, par exemple dans son coin de pays, Miyazaki, ou encore à l’endroit par excellence pour le thé au Japon, Shizuoka. Comme Shiho connaît sur le bout de ses doigts les caractéristiques aromatiques de chacun de ses thés et nous en parle avec gentillesse, peu importe celui que l’on choisit, la discussion est toujours agréable. C’est également un véritable plaisir d’admirer la superbe vaisselle à thé et les autres accessoires qui pourraient peut-être même convenir au saké. Lors de ma visite, j’ai choisi le thé « Onobori-san », un hōjicha (thé vert torréfié) de Tokyo, aux saveurs et aux parfums riches et profonds.

À la boutique, on offre également des en-cas préparés par Shiho qui s’harmonisent parfaitement avec le thé. Je vous recommande particulièrement le mizuyōkan (gelée de fèves, roses dans ce cas-ci) au parfum vivifiant de yuzus séchés dans le jardin d’une famille d’agriculteurs de la ville de Gokase (Miyazaki). La combinaison de chocolat blanc à la cardamome et de tuiles au sésame noir, ainsi que les botamochi (boules de mochi enveloppées d’adzuki) accompagnent le thé à perfection.

Allez tous chez Cha Do Raku, et profitez des délicieuses et agréables dix vertus du thé! Bon appétit!

Traduction: Etienne Lehoux-Jobin

Desgustez : CHA DO RAKU

CHA DO RAKU

750 rue de Bienville Montreal
(514) 849-5983

www.cha-doraku.com